Combien De Cas De Coronavirus En Auvergne

Il y a une an, la la france s"apprêtait à entrer dedans son deuxième confinement. Cet automne 2021 est plutôt clément tant d’environ le front aux l"épidémie que ns la météo. Convecteur autant, aucas la instance hospitalière dorient globalement entre contrôle, notamment dans nos départements, ns remontée des taux d"incidence (et son explosions en Haute-Loire) sont bénéficie un invites que les moment aux baisser la garder est loin d"être venu.

Vous lisez ce: Combien de cas de coronavirus en auvergne


*
ns semaine dernier en Auvergne-Rhône-Alpes, ns taux du dépistage a chuté du 7% quand ns taux ns positivité a obtenir une augmentation de 0,2 point. D’image d"archives les Progrès/Catherine AULAZ
das députés ont enfant adopté mercredi dernier, à ns voix près, ns possibilité d"avoir recours au pass hygiène jusqu"en juillet 2022, alors même que das indicateurs aux surveillance ns Covid-19 repartent légèrement parce que le hausse,après quasiment leur mois de baisse continue.

Au caste national, le taux d"incidence, qui permet de scruter les circulation ns virus, a franchi lefameux seuil d"alerte aux 50 cas convecteur 10.000 résident en fin ns semaine dernière. à niveau régional, les tendance orient la même. En Auvergne-Rhône-Alpes, celui-ci a augmenter de 8% au cours aux la la semaine écoulée. Dans le en outre temps, ns taux ns dépistage chute du 7% quand les taux ns positivité augmente de 0,2 point.

La Haute-Loire a le inférieur taux d"incidence des département métropolitains

Dans nos départements,l"embellie se poursuivre seulement dans le Jura. Le taux d"incidence y a continué sa décrue (à 28) del la petite flambée de fin septembre.

Si ns Loire rang l"Ain restes en dessous ns seuil d"alerte (respectivement 40 und 47), onconstate une frémissement avecune remontée d"environ 10 points depuis une dizaine de jours. Dans cette même laps aux temps, à lintérieur le Rhône, ns taux d"incidence est inférieur sous la fermé des 50 convoque la surmonter à frais quasiment immédiatement. Depuis, il effectuer un petit yoyosans pour tant beaucoup, tellement jamais retourner au-delà ns 54.On peut plus loin parler aux stabilisation que de croissance.

C"est en Haute-Loire qu"a lieu ns explosion aux taux d"incidence. Il a obtenir une augmentation de 200% puisque le 1er octobreen passant de 30 a quasiment 90 en fin aux semaine dernière. Le département alti-ligérien a à partir de maintenant le incapable taux d"incidence de France métropolitaine (seules ns Martinique et la guyane sont devant), prématuré même les Bouches-du-Rhône où la situationétaitpourtant correct tendue depuisdessemaines.


Pas de réel impact pour l"heure à l"hôpital

La baisse du nombre d"hospitalisations, que l"on remarque depuis finir août, se suivre encore à lintérieur l"ensemble, mais à la faiblesse vitesse. Au cas où le Rhône dorient le 10e département prenant le reconnaissance en charge du patients pour Covid-19, il la honte 17 malades du moins en une semaine. A l"autre bout de l"échiquier, le Jura est le 9e département le petit impacté auprès désormais sept compagnon hospitalisées(-4).

Alors plus les chiffres restent stables dans l"Ain, nom de famille sont en baisseen Haute-Loiremalgré l"explosion de taux d"incidence et lecluster détection à l"hôpital Emile-Roux ns Puy-en-Velay. En réalité, les hospitalisations ont plutôt augmentéà partir de la deuxième semaine d"octobre, en en outre temps que le taux d"incidence commençait jusquà s"emballer maïs ont dérivation tendance à refluer quand ce taux a véritablement explosé. En sera-t-il ns même dans das deux prochaines semaines (décalage habituellement observé entre ns hausse aux taux d"incidence et les des hospitalisations) ?

A petit qu"il y ont une porosité entre Haute-Loire et Loire qui pourrait expliquer, en partie venir moins, l"augmentationdes hôpitaux (+8 en ns semaine) dans un département qui n"a étape vécu à lintérieur le même temps d’un hausse significative aux la circulation ns virus.


En se soucier critiques, la diminuer s"est poursuivie venir niveau national jusqu"à ns petite remontée dimanche. à niveau régional,le tableau dorient moins duniformes même au cas où la tendance générale est à un plateau, légèrement descendant ou remontant bruyant le département.

Voir plus: Sondage Présidentielle 2017 Du Jour, Présidentielle 2017 : Les Sondages

Avec 39 patient en réanimation, la décrue, entamée fin août, confiance en soi poursuit dans le Rhône (-5 en ns semaine). Il reste cependant, ns 5e département prenant le plus en charge de patients en soins critiques. Il était encore en 3e position il y a leur semaines donc qu"il venait aux passer entre la fermé des 50 malade hospitalisés. A titre du comparaison, nom de famille sont de nouveau 121 dans les Bouches-du-Rhône, pièce le reconnaissance touché.

L"Ain est le seul est différent département à ne pas x son nombre du patients en soins critiques augmenter (-1). Elle sont quatre ns plus dans la loire et trois ns plus dans la Haute-Loire et ns Jura, cette qui n"était plus arrivé depuis ça a commencé septembre. Et, prendre plaisir dans celles deux derniers département il n"y avait plus qu"un exclusivement patient en soins critique il y a 8 jours, cela représenteune hausse de 300%,chiffre impressionnant par conséquent mais lequel n"a étape grand sens.


La vaccination commence à plafonner

Dans les année départements, la vaccination (schéma complet) a progressé du 0,2% en une semaine, tous plus âgée confondus. Avec une vitesse du croisière pas plus élevée que ses voisins, l"Ain ne comble par conséquent pasle moindreretard, semaine del semaine. Et le taux du vaccination y est aux 12 jusquà 17points inférieure.

Le coup aux booster est venu la semaine final des 12-17 années (+2,2%) en Haute-Loire, passant ainsi la fermeture des 70% ns vaccinés dans ça tranched"âge (le Jura, ns Loire et le Rhône, l"avaient beau franchie). Haute-Loire qui attacher déjà les plus forts taux du vaccinés à la maison les 18-24 ans(96,5%) avec le Jura (98,1%).

C"est à la maison les 25-29 âge que le Rhône est largement en avance : 98,5% lorsque les est différent départements enregistrent venir mieux 13 points de retard (la Loire) et venir pire 21 (l"Ain).

Alors que l"exécutif a pointé aux doigt les nombre insuffisant du vaccinés à la maison les plus de 80 ans, on noter un devoir regain dans cette catégorie (+0,2%). Parallèlement,la vaccination née progresse près de plus dans la maison de les 70-79 ans, prêt massivement doublement piqués.


Si la endroit en place aux pass sanitaire puis la récente fin ns gratuité des tests convoque les non vaccinés visaient, notamment, àfaire grimper de nouveau un bits plus les taux aux vaccination, la stratégie aux maitrise ns l"épidémie semble désormais suite s"orienter vers la 3e dose.

La exercer est bien lancée convecteur les plus ns 65 années et les abrita fragiles.Stéphane Paul, responsable de service d’immunologie ns CHU aux Saint-Etienneet membre de comité intérieur scientifique sur les vaccin Covid-19, valeur qu"il vafalloir élargir cette rappel du plus ns 50 ans.

Voir plus: 1Er Classe S One Punch Man Ga, Je Me Suis Inspiré De Mon Frère»

Parallèlementà la carte vaccinale, ns maintien des geste barrièreset de port du masque, augmenter "oubliés", dorient une etat sine en tant que non jusquà un lhiver plus patience que l"an dernier.