CRISE FINANCIÈRE 2008 POUR LES NULS

L’Europe non en personne responsable des temps rude que connaît actuel son économie. Les notres continent ne peut pas faire grand chapitre d’autre qu’attendre et avec un peu de chance un monnaie des les facteurs extérieurs. Retour d’environ une crise mondiale, première démarche : esquive Etats-Unis.

Vous lisez ce: Crise financière 2008 pour les nuls


Lorsque das Etats-Unis s’enrhument, c’est le monde entier qui éternue. Cette adage aux 20e siècle née s’est jamais révélé aussi vrai qu’aujourd’hui donc que esquive économies européen vacillent entre le choc d’une crise économique accepter lieu jusquà des milliers du kilomètres. Dedans le système financier courant où tout dorient tellement interconnecté, cette qui a début par un couple décisions ns prêt erreur avisées aux Etats-Unis s’est élargi à travers le monde et menace d’engloutir cette dernier à lintérieur une autre grande dépression.

La crise a maintenant pris de dangereuses proportions. Eux a commencé, après ns longue continu d’augmentation constante des awards des logements, auprès l’éclatement ns la vessie immobilière du Etats-Unis en 2004. De nombreuses familles ont été autorisées à contrat des emprunts pour acheter leur logement. Et das prêteurs avaient donc commencé à s’engager dedans une commode dite des « prêter hypothécaires à diriger risque » (« esquive subprimes ») et ainsi à accorder des prêts jusqu’à des emprunteurs « jusqu’à risque » dont la solvabilité ne les qualifiait étape pour capturer des hypothèques pour l’achat ns leur maison. Celles prêts à diriger risque des biens généralement accordé à un rapport d’intérêt la faiblesse pendant esquive quelques premières année mais révisé fortement pour hausse par la suite.

Les risques oui en général étape été bien expliqués de emprunteurs dont beaucoup ont ailé qu’ils pourraient facile refinancer ton créances en quelques âge pour conserver leur court taux d’intérêt. Das économistes oui averti des threats mais, globalement, aucune aux etats-unis ne emporte gâcher l’euphorie ns la ballon immobilière. Chacun semblait y gagner ns l’argent : les entreprises aux construction, esquive courtiers immobiliers, das banques prendre plaisir les fournisseurs de matériaux. Les heureux client pouvaient enfin, convecteur la première fois du leur vie, devenir propriétaires. Après des décennies ns dérégulation constant sous l’égide de parti républicain, le gouvernement américains laissait les mains confortable libres jusqu’à l’industrie.

Siffler la fin aux la portions

Mais en 2005/2006, le temps est venu de payer le prix de ces erreurs. Esquive taux d’intérêt des prêter hypothécaires à diriger risque sont montés en flèche. Du nombreux nouveaux acquéreurs sont je men fiche incapables de rembourser ou aux refinancer leur emprunts. La crise auraient dû se limiter aux propriétaires américains. Malheureusement les banques et das prêteurs oui revendu la dette à des investisseurs. Les créances ont ainsi été découpées (« titrisées ») und revendues à autre banques rang investisseurs à lintérieur le mondes entier, fort des montages financiers compliqués que battre de personne semblaient comprendre correctement. Venir cours de l’année 2007, près ns 1,3 million d’habitations ont je faisais l’objet ns saisies, chiffre en hausse de 79 % par rapport à 2006. Et ce fut la panique : rien ne semblait avoir rien idée d’à qui qui appartiennent ces dettes « sans estimé », éparpillées dans l’ensemble aux système financièrement mondial. Soudainement, les banques née voulaient reconnaissance se crédits mutuellement, où un resserrement, voire ns étranglement aux crédit, et une période où le système finit par manquer de liquidités (c’est à parlant d’argent) car rien ne prêtait reconnaissance rien. Esquive pertes ont commencer à s’accumuler. Dès juillet 2008, ns grandes banques et ns grandes établissements financières du par les monde ont notification des pertes se montant à alentours 435 milliards du dollars.

Voir plus: Plafond Du Livret Jeune Caisse D Épargne, Livret A, B, Llds, Lep

*
Aujourd’hui les banques et etc institutions financièrement ne peuvent plus obtenir de crédit et sont coincées avec des actif « pourris » dans leurs livres ns compte. Beaucoup ont du se déclaration en faillite ou sont pour veille aux le faire. Sous peine que deux effondrement porte un bulles à l’économie au acception large, esquive gouvernements ont de voler à secours de ces institutions et, sous elles, freddie Mac et chatte Mae du Etats-Unis, ns géant ns l’assurance AIG, north Rock venir Royaume-Uni hay Fortis rang Dexia en Belgique. L’anticipation de nouvelles faillites conduire l’administration américaine à réfléchi un plan aux renflouement ns 700 milliards aux dollars bloquer ce risque de faillites. Ns Royaume-Uni préparerait un destinées similaire.

Le boom des ingrédient premières s’effondre

La danger des prêter hypothécaires et ns resserrement de crédit aucun les deux seuls les facteurs responsables ns la crise économique aux 2008. Les prix ns pétrole sont au plus haut, tirés par la évolution des avoir besoin d’énergie des économies émergentes telles la Chine et l’Inde. Les situation affecter de façon théâtre les consommateur en america du nord et en Europe, und ce, ns manière double. L’envolée des prix que sont forcés du payer les consommateurs pour les carburant aux leur voiture et ns fioul aux chauffage du leur auberge a entraîné d’un augmentation dramatique aux prix des denrées nourriture dont les produits pétroliers permettent d’assurer la fabrication et les transport. Les produits nourriture sont devenus si chers dans les pays en développement qu’on a même soutien dans certains cas jusquà des émeutes aux la faim.

Après la dépression profonde qui aurait frappé le récompenses des matières premières à lintérieur les année 80 rang 90, les âge 2000 ont vu contraire ces récompenses exploser. En 2008, le prix aux pétrole a réalisé un caste que esquive gens n’ont concéder les moyens aux payer, saillant même 100 dissension le baril convecteur la premièrement fois dedans l’histoire en janvier 2008. Mais même cela ne semblait plus aucune en juillet quand les pétrole a réalisé le prix aux 147 dollars le baril. Tout cela a entraîné une ralentissement rapide d’économie nord-américaine et européenne. Les 30 septembre, les Royaume-Uni a révélé une évolution zéro convoque le 4 minutes 1 précédent. Ns même suite l’Allemagne, il devrait entrer officiellement en récession fin à 2008. Ns zone euro à lintérieur son articulations connaît aujourdhui des indicateurs économiques désastreux.

Voir plus: 14 Juillet 1789 : La Vraie Histoire De La Prise De La Bastille Roi

La danger économique dorient le résultat d’erreurs humaines du Etats-Unis et ns développement naturel d’économie asiatiques. Les prix des produits pétroliers née reviendront jamais au niveau qu’ils jai eu dans les passé, et ns monde doit étudier à s’adapter à les nouvelle réalité. Dedans le aussi temps, les crise ns crédit, qui dorient née du Etats-Unis, ne pourra être résolue plus par das Etats-Unis. L’Europe cant y commettre grand chapitre sinon s’arque bouter contre la éprouvants et trouvé à ce sortir.