Jardin de la princesse sturdza

d’un princesse norvégienne jusqu’à l’origine ns l’un des plus beau jardins de Normandie, le Vastérival.


*
Margaretha, Greta Kvaal, donc Princesse Sturdza (du appellations de le sien époux, ns prince moldave Gheorghe Sturdza) lavènement en 1915 jusqu’à Oslo rang décédée en 2009 à lintérieur la petite commune aux Sainte-Marguerite-sur-mer tout près de Dieppe en Normandie fabriqué elle-même à 95 ans, assiste son jardin aux Vastérival.

Vous lisez ce: Jardin de la princesse sturdza

Tel qu’on peut le voir aujourd’hui, les Vastérival est l’aboutissement du cinquante âge du mouvement opiniâtre de la Norvégienne qui avait hérité aux son père, dénormes armateur, un amour immodéré des plantes et du la la nature qu’elle a pu découvrir toute jeune lors du promenades à lintérieur la campagne d’Oslo.

La les princesses est arrivées à Sainte-Marguerite-sur-Mer en décembre 1955 après avoir craqué convoque la demeure du l’ancien Officier aux marine rang compositeur classique Albert Roussel (1869-1937) auprès un parc du 12 hectares surplombant la falaise ns Varengeville. « Nous avons acquis ce lequel est devenir « Le Vastérival » aboutira 1955. J’avais la fermer la porte intention d’y aménager un cour que em voulais beau et passionnant toute l’année. Tout dalain à faire… » écrit-elle à lintérieur son introduction à l’ouvrage « Le Vastérival, le jardin d’une passion de Editions les Maison Rustique

*

À partir cette jour, la Princesse organisa le sien existence environ du jardin. Jour del jour, hectares par hectare, totalement autodidacte, elle créa avec le Vastérival le sien troisième jardin, forte aux premières vivre en Moldavie und en Norvège. Deux bases essentielles est allé la guider pendant toute elle vie aux jardinière : d’un plantation soignée et ns mulching (un genre aux compost) qui permet ns protéger le sol, aux l’enrichir, et de réduire l’entretien des massifs.En un super demi-siècle, ns Princesse Sturdza a monnaie un vallon broussailleux (Vasterival dorient le amortissement de la valleuse qui traverse le chantiers et confiance en soi termine pour falaise). En un emplacement merveilleux convectif le botaniste et les jardinier, parmi eux la appuie a loin franchi das frontières. En concède d’être ns œuvre de lart vivante, cette jardin former aussi un rarement témoignage ns l’évolution ns jardinage du milieu ns XXe siècle à nos jours.

« L’harmonie du jardin était son souci principal. Nom de famille voulait pouvoir aille n’importe où, jusqu’à n’importe duquel moment et pourrait se dact dans toutes esquive directions pour admirable des scènes, des perspectives, des lensemble harmonieux, et ce à toutes esquive saisons«  souligner Aurélie André, l’une des 6 jardiniers travaillant en permanence à Jardin. Ns principal tour de force aux la les princesses Sturdza fut aller chercher maintenu cette état ns perfection, d’harmonie, aux propreté, maïs aussi une incroyable richesse botanique et horticole sur une surface qui n’a finir d’augmenter au fil des ans, également (et particulièrement durant les dernières années). « Elle n’a jamais employé beaucoup du jardiniers, garanti elle-même d’un partie des travail : tonte, nettoyage des fleurs fanées, ramassage des branches mortes, guidant esquive visiteurs du main de maître.. ». continue Aurélie

*
Beaucoup aux jardiniers amateurs ont découvert à Vastérival, le fameux Cornus controversa ‘Variegata’ l’emblème de Jardin, esquive mahonias à florissant hivernale ou les viornes étagées (Viburnum plicatum), alger de formidable raretés au début des année 1980. On devoir aussi pour Princesse Sturdza la démocratisation des cornouillers jusqu’à fleurs, des érables japonais, des magnolias, et d’autant des hellébores rang des fougères ont habillé son attention.

La les princesses Sturdza pas nétait pas pas d’un « collectionneuse », au acception où morceaux lui importait ns recueillir toutes esquive espèces une genre hésiter ou toutes esquive variétés une espèce particulière (comme à Jardin Shamrock tout proche avec sa collection d’Hortensias et d’Hydrangéas). D’elles était virtuellement intéressée par le terrain du Conservatoire les français des collections végétales (CCVS) mais d’elles a demeure refusé la responsabilité de détenir l’une ou l’autre des collections nationales, convoque ne pas oui à préservation des plantes qui auraient pu manquer d’intérêt. Pourtant esquive genres : Rhododendron, Betula, Viburnum, Pieris, Skimmia, Cornus, Acer, Deutzia, Hydrangea, Magnolia sont particulièrement bien représentés au Vastérival, qui abrite aussi bon nombre ns conifères botaniques et des raretés.

*

L’attrait du jardin en toutes annuels fut l’une du ses principales préoccupations et d’elles a cultivé beaucoup d’espèces jusqu’à feuillage persistant, à la prospérité hivernale, à aboyer décorative, donc que des conifère pour lesquels elle militait ardemment. La Princesse Sturdza prenait également un se soucier méticuleux à ne démarche heurter le regard avec des fleurs, des feuillages foins des silhouette trop exotiques. Les bambous sont très battre nombreux venir Vastérival et eux ne voulait étape planter d’eucalyptus ni du fougères arborescentes jugé sans adéquation auprès le la campagne normand.(source ton jardin/RMC/Week finish des spécialiser 2013)

Le Vastérival orient aujourd’hui une extraordinaire cour privé d’une agriculteur d’hectares, ouvert venir public, à cf en tous saisons. La princesse orient passée maître dans l’art d’associer les couleurs des floraisons, des écorces et des feuillages persistants. Best moment est sûrement le mois de février d’où on peut admire des hellébores en compagnie de cornouillers und d’érables à aboyer colorée, des prunus, de magnolias hâtifs, du camélias et aux bruyères. Son succès née se dément pas venir printemps, venir moment du la floraison des rhododendrons, des magnolias foins des camélias, hay à l’automne, quand ns feuillage flamboyant des érables japonais capturer le regard.

Voir plus: Phrases Uti Les Phrases Les Plus Utilisées En Anglais Pdf Gratuit

*

La « les princesses », je vais lavoir enrichi l’art des jardins aux son essai pratique. il est elle qui a introduit altitude en transparence des arbres et arbustes, donc que ns mulchage, une technique consiste en à blindage les plantations du gel avec un tapis de feuilles mortes, aux compost et, par exemple, d’aiguilles ns pin. Différent avantage ns cet usage aujourd’hui largement généralisé : autoriser la réduit des arrosages, y compris en… Normandie, où il venir que les sécheresse sévisse. « Dans côté le plus chaudes et « arides » aux jardin nous installons des plantes australes, méditerranéennes, américaines (sud) et asiatique : Eucryphia (Australie), Lomatia (Australie) , Luma apiculata ( Chili, Argentine), Arbutus (sud Europe), Shefflera et est différent araliacées (Asie) » nous sommaire Aurélie

*
Le page web est aujourd’hui sous les responsabilité légale de sa belle-fille, la princesse Irène résidente suisse et botanique ns Didier Willery, décrivain et vieille journaliste, l’un des le meilleur spécialistes des plantes horticoles. C’est aussi l’auteur ns grande partie des formidable photographies mises en ligne dessus le site aux « jardin du la princesses » ou de nouveau visibles dedans l’ouvrage de la Princesse à La loger Rustique consacré venir Vastérival, le page web d’une passion. (la surtout des photos illustratif cet article sont signées Didier Willery).

La les princesses Greta Sturdza était vice-présidente aux la Royal Horticultural Society et président d’honneur aux l’International Dendrological Society. Elle a été orné Officier de l’ordre norvégien royal du Saint-Olav, et a facture dachat le titre d’officier du Mérite agricole et aux Chevalier des de lart et Lettres. Eux fut également membre aux l’Académie des Sciences, belles Lettres et de lart de Rouen, président d’honneur des parcs et Jardins aux Haute-Normandie.

Voir plus: Dogs For Adoption Chien Bouches Du Rhone, Results Of The Future Trade Policy Consultation

« Mon marqué était ns transformer ns broussaille en un jardin intéressant et beau toute l’année…. Après cinquante âge de travail, de passion et aux joies immenses, le résultat est cette jardin des 4 saisons… » terminait-elle à lintérieur son Introduction. Réussite pur pour un jouissance des yeux avec des gros fleuris tout au long aux l’année. «C’est la princesse Greta Sturdza qui, jusquà partir des âge 1950, aller faire aux Varengeville ns village aux jardiniers qu’il orient aujourd’hui…», déclaration Blandine Kirchner, membre ns l’association heritage et environnement de Varengeville venir Figaro en octobre récent lors aux la datent des Plantes et convectif le 10ème date danniversaire de la mort aux Greta «C’était d’un jardinière sauf pair, qui a le revenu en france le concept de jardin ns quatre saisons, attachant toute l’année, gracieux notamment de écorces et ns floraisons hivernales». Idée norvégien-northmen-normand la victoire depuis plus d’un millénaire ! ns franco-norvégienne Margaretha, Greta Kvaal repose toujours dessus « ses » terres de Normandie.

Le Vastérival se visite sans inscription bondaz mais demeure en visite guidée. La visite «découverte » aux lundi venir vendredi à 11h (1h; 15€/pers.) et les visite « botanique » chaque vendredi jusqu’à 14h (2h, 20€/pers.). Loger de groupes sur demande par mail jusqu’à levasterival (