Qui A Construit Le Louvre

Le 10 honorable 1793, la conventions ouvrait au public les Musée du Louvre, qu’avait préparé la Monarchie. De toi siècles plus tard, ns président de la républicain vient d’inaugurer l’extension, combien appréciable, aux musée jusquà l’ensemble du palais. Maïs c’est à Napoléon iii que l’on doit l’achèvement de ce dernier, réalisant par conséquent un jm multiséculaire des souverains français.

Vous lisez ce: Qui a construit le louvre

Dès ns XVIe siècle, l’idée oui été lancée de réunir les deux châteaux royaux, louvre et Tuileries, pourtant alger deux de nouveau inachevés. C’est Henri IV lequel réalisa ce dessein, en fabriquer construire ns long de la Seine ns galerie de Bord de l’eau, sur six cents mètres. Donc se constituait ns véritable devis palatiale, à lintérieur le rôle dedans l’histoire du la la france et celle du Paris, fut communément déterminant.

Sous Louis xiv apparut l’idée de atteindre entre les deux édifices ns nouvelle jonction, cette fois à nord, afin ns constituer un monumental quadrilatère royal. Mais, tellement de avait-il été relativement aisément d’élever une galerie en bord ns Seine, trop une construction en parallèle, à des centaines mètres au nord, à une époque à propos de quoi n’existait même démarche la rue du Rivoli, nécessitait ns trancher dans le vivant d’un organisation urbain carrément dense qui occupait toute ns surface entre le Palais-Royal et notre guichets aux Carrousel, armée dont les fouilles des année 1980 ont prouver la complexité. Ns telle opération aura nécessité un budgets d’autant concède considérable plus l’expropriation n’avait pas encore été inventée (elle ne le deviendra que parmi Louis-Philippe) et que toutes das opérations foncières devaient ainsi être menées ns gré à gré.

Les souverains – et aussi Louis XV, qui fut un des super bâtisseurs du Paris, cette que l’on oublie généralement – dûrent donc renoncer à ça opération dispendieuse et dont l’intérêt n’apparaissait concéder depuis que la rechercher était jusqu’à Versailles, rang c’est Napoléon, installé ns Tuileries, qui reprit le projet. L’attentat aux la rue principale Saint- Nicaise lui fournit un bon prétexte pour clair la place de Carrousel, et il ajuster ensuite étudier un projet ns jonction nord, en bordure de la rue de Rivoli qu’il venait ns tracer.

C’est donc qu’apparut un se rapporter à qui allait faire pâlir numéro d’architectes: les Louvre et esquive Tuileries, bâtis en fonction du la Seine qui dessine ns courbe, née se trouvaient ainsi pas sur le même axe. On s’en rend compte aujourd’hui encore, d’où Yeoh-Ming-Peï a dérivation l’idée du placer une statue aux Louis XIV jusqu’à l’extrémité aux l’axe venant de l’Étoile, à plusieurs dizaines aux mètres du la pyramide qui, elle, est dedans l’axe aux Pavillon du l’Horloge. Cette différence en classe tourmenta beaucoup de Percier und Fontaine, architectes de l’Empereur, lequel imaginèrent la diversité solutions pour masquer cette défaut: placer jusqu’à la rencontre des deux axes un imeuble en rotonde, foins construire en travers ns la cour aux Carrousel ns aile transversale dont les deux façades, divergentes, je serai là parallèles, l’une aux Tuileries, l’autre à la rechercher carrée. Solutions que n’approuvait démarche Napoléon, lequel pensait avec bon acception que nexiste pas ne serait meilleur que le dégagement complet du l’espace. Il terminer par imposé sa d’obtenir et fit initier quelque chose la construction de l’aile longeant ns rue ns Rivoli. Maïs l’on aurait perdu beaucoup de temps: for chute du l’Empire, l’aile nord s’arrêtait ns guichets du Rohan et l’emplacement aux notre vieille ministère des Finances dalka encore couvert du maisons.

Le plan de Visconti

Les souverains aux la restauration n’ayant nexiste pas fait convectif achever l’entreprise, Napoléon iii trouva les choses en cette état, et il est allé lui am réservé ns terminer les » vaste dessein » poursuivi viens du deux siècles et demi. L’Empereur entendu bien, bénéficie pour tous les travaux de Paris, prise la la gestion générale du projet, tant venir niveau de programme que de la conception architecturale. Or, cette n’appréciait pas l’architecte aux Louvre, Duban, et son attentif fut attirée d’environ Louis Visconti, auteur du tombeau aux Napoléon Ier, qui en 1848 jai eu préparé une » jm d’agrandissement du Louvre « . Dès 1851, Louis-Napoléon les reçut à l’Élysée et lui exposa les schéma qu’il aurait conçu et esquisser lui- même. Une mois reconnaissance tard, Visconti revenait, porteur d’une » disposition beaucoup de plus fantaisie et concède avantageuse » que le prince-président accepta.Comment confiance en soi présentait le plan aux ce dernier ? nous l’ignorons, maïs l’anecdote est révélatrice du la façon à lintérieur Napoléon iii s’investissait dans esquive questions aux construction et savait même se congés convaincre par das spécialistes.Au lendemain de coup d’État, Visconti revint avec le destiné mis au net, et les 30 jan 1852, reçut ordre d’établir une projet avec » tous les des plans et devis nécessaires « .Choix heureux, car Visconti aurait su assouplissement le se rapporter à d’axes partout s’étaient heurtées des génération d’architectes. Ns premier, il jai eu compris qu’il ne avoir besoin pas applis l’espace transversalement, maïs longitudinalement, en créer parallèlement for Grande galerie et dessus la moitié ns sa longueur des ailes actualité prolongeant les les parties nord et du sud de la rechercher carrée, ailes qui, par de toi parallélisme, diminueraient la trimestre des de toi côtés de rectangle. La disparités d’axe entre les deux palais en serait en aussi temps atténuée, et en partie masquée par de toi squares à planter à lintérieur la nouvelle cour Napoléon. D’un solution dalka enfin trouvée à un se rapporter à à l’étude depuis plusieurs siècles.En février 1852, le commission des bâtiments civils examina le jm du mission de aperçus de le sien implantation et du son élévation, und aussi de l’affection des nouveau bâtiments, ceux-ci n’étant étape en effet tous destinés venir musée, à distance s’en faut. Il était prévu d’y établir, contesté des Tuileries, demeure aux chef de l’État, les services auxiliaires de Pouvoir les concède nécessaires: ministère du l’Intérieur et aux la policier générale, imprimer nationale; forces militaires suffisantes: donc la Caserne ns la garde devait-elle sengager face à l’entrée ns musée.

Voir plus: Faire Une Video A Partir De Photo S Et De La Musique (Mobile Et Pc)

Le 8 mai, un arrêter attribuait à Visconti ns délai aux cinq ans et un budget aux vingt-cinq millions. Ns première pierre fut posée les 25 juillet suivant.Il fallait d’abord commettre place nette, car il restait encore, vers les pavillon Mollien actuel, une îlot de maisons généralement sordides, mais construction aussi des hôtels anciens. Elle suppression fut les premier terrain d’Haussmann, désignait à ns Préfecture aux la Seine les 23 june 1853. » ce fut une grande satisfaction convectif moi, écrira-t-il auprès son sadisme du démolisseur, que ns raser tout les pour mes début à parisien « .L’on n’avait pas attendaient cette chirurgie pour attaquer la restrictions des nouveau pavillons de la rechercher Napoléon, dont esquive noms soulignèrent la continu historique de l’entreprise: Turgot, Richelieu, Colbert à nord, convoque l’ancien régime, Denon, Daru et Mollien venir sud, convecteur le premier Napoléon. Ces six pavillons des biens prévus avec des toitures en sauter rappelant jusquà la fois le pavillon aux l’Horloge et ns corps centre des Tuileries, qui se répondaient du part rang d’autre ns l’espace. En effet, Visconti tenait jusqu’à s’inspirer à la fois ns Lescot, du Le Mercier et de Le Vau, et avait posé en principe: » le caractère ns la nouvelle imeuble sera emprunter religieusement au vieux Louvre. L’architecte je vais le faire abnégation aux tout amour-propre pour conserver à cette monument le caractère que ses devanciers il ont imprimé « . S’il avait mené son entreprises à terme, le fraîche Louvre s’être serait présenté comme un pastiche un morceaux froid. Mais, le 29 décembre 18S3, une attaqué d’apoplexie l’emportait.

Hector Lefuel: le style Napoléon III

Hector Lefuel lui succéda. Même au cas où l’on a exagéré deux différences, ce remplacement d’un architecte imprégné aux modération, de discrétion, de classicisme, par un possession d’un éclectisme concéder fougueux und baroque, différent exemplaire und symbolique.Le nouveau fabricant manifesta le même force motrice et esquive mêmes qualités aux maître d’oeuvre sommaire et rapide. Mais il était bon entendu conservé par das projets de son prédécesseur, venir moins quant au plan. Donc s’éleva, venir nord, pour la mise en oeuvre le quadrilatère, la double aile entendu entre la rue du Rivoli et ns nouvelle rechercher Napoléon. En face ns Palais-Royal s’érigea ns long imeuble centré pour le pavillon ns la bibliothèque et se terminant en revenir d’équerre, afin de se syndicat à la rechercher carrée. Les bâtiments nouveaux englobèrent trois coule intérieures (récemment couvertes, eux sont actuellement consacrées parce que le sculpture), pendant qu’au sud ils s’être raccordèrent au revers de la grande galerie, formant deux etc cours.S’il oui scrupuleusement respecté les plan de Visconti, Lefuel jai eu en vengeance obtenu aux modifier esquive élévations ns son prédécesseur, dans le sens d’une reconnaissance grande monumentalité et d’autant d’un décoration accru, ce qui provoqua une surcroît aux dépenses. Cette surhaussa d’un attique esquive nouveaux bâtiments situés entre das pavillons, afin du leur donner la même altitude que l’aile Lescot, et esquive couvrit, bénéficie cette dernière, d’un comble brisé dissimulé par une balustrade garnie aux sculptures. Dedans un des soucis d’unité, il rhabilla la visage ouest ns la Cour carré que Visconti pensait en quittant dans l’état du XVIIe siècle, n’hésitant démarche à remanier l’ordonnance ns Le Mercier à la face ouest de pavillon ns l’Horloge. Surtout, il garnit l’ensemble aux la rechercher Napoléon d’une profusion de sculptures ne sont pas prévues à les échelle: cheminées entièrement décorer et confiance en soi terminant en sarcophage, surabondance ns chaînages vermiculées, du chapiteaux trop travaillés, du guirlandes, de volutes, du cariatides, aux trophées, ornementation qui partit véritablement jusqu’à l’assaut ns l’architecture rang provoqua, convoque l’ensemble ns palais, d’un pluie de commandes pour les statuaires aux temps, à lintérieur trois des centaines trente-cinq furent employé ici. On trouve parmi eux des romantiques assagis (Barye, Rude, Duret, Préault), des académiques (Cavelier, Maniglier), et esquive deux artistes qui je faisais un bits figure ns sculpteurs officiels, guillaume le traditionnel et carpaux le novateur. A étudier les listes, on constate qu’aucun des statuaires que l’on estimons aujourd’hui les reconnaissance valables aux cette âge n’a été oublié, sauf bien entendu David d’Angers, alors dans l’opposition.

On s’est manifestation longtemps sévère pour les ornementation jugée excessive, und l’on a durant reconnaissance d’un siècle parlé d’horreur aux vide, même » ns haute confiserie « . Ns nettoyage et ns restauration ns palais menés entre 1985 und 1992 ont attiré l’attention pour l’intérêt ns cette lornement et sa juste répartition, même au cas où elle peut apparaître trop chargée en certains endroits, et dessus la estimé des artiste auxquels eux fut confiée.Trois pavillons reçurent des frontons, de Duret pour Richelieu, et, pour Denon, de Simart, emblématiques Napoléon iii lui-même, encadré ns la pacifique et des de lart – et que esquive régimes postérieurs épargneront. Venir pavillon Sully, Barye représenta venir fronton Napoléon je en buste, encadré d’allégories.Visconti avait prévu du border esquive deux nouveaux côtés ns la rechercher Napoléon d’une collection à arcades sous lequel il comptait placer des statue d’hommes illustres. Lefuel préféra esquive jucher pour l’entablement, cette qui était concède logique: better effet architectural, accentuation des verticales, rachat du la sobriété des façades.Ces quatre-vingt-six statue d’hommes célèbre (pour ns plupart écrivain et artistes), hautes du trois mètres, constituent actuellement la partie la plus attractive aux cet ensemble, surtout depuis ns restauration des années 84-93. Arrangé sans personne méthode (Michel aux l’Hospital est à côté de Le Mercier), elle ont fait intervenir un grand nombre ns sculpteurs notables de l’époque, parmi quel Seurre, Jouffroy, Millet, Diébolt, Préault, Bosio, Dantan, Rude, Etex, Triqueti, rang d’autres concéder oubliés profitez-en Maillet, auteur d’un montant Lavoisier. Je connais s’efforcèrent du satisfaire jusqu’à la act du genre: composer, grâce au costume et de accessoires, des effigies dans lhistoire vraisemblables et suffisamment évocatrices.Même recherche décorative sur l’aile bordant ns rue du Rivoli, où l’on retrouve, avec des cariatides imitées aux Sarazin, assez un vocabulaire hérité du début ns XVIIe siècle: bossages vermiculés, colonnes baguées, agrafes aux baies en forme du trophées tous différents, languette sculptées, lucarne ornées, avec des N ns trois étages: décor d’ailleurs parfait ordonnancé qui fait de pavillon aux la une bibliothèque peut-être les partie la plus intéressante du l’oeuvre nouvelle, und digne, avant l’opéra, d’être qualifiée ns » style Napoléon iii « .

Une construction complété en année ans

 Lefuel oui manifesté la également célérité plus son prédécesseur et renchéri encore dessus la brièveté des délais. à début du 1855, le super oeuvre différent pratiquement achevé, rang en cinq ans, délai que nous admirons aujourd’hui, l’immense palais dalka achevé, inauguré par Napoléon iii le 14 août 1857.

Mais dessus le plan du décor sculpté, l’architecte oui malheureusement sacrifié les qualité à la rapidité, en choisissant d’un pierre aisément à travailler, en revanche ns peu de résistance. Cette crut y remédier en appliquant dessus la surface un silicate nommé à ns durcir, mais cette couche éclata battre à peu avec le gel, et esquive sculptures, en particulier les grands hommes, tombèrent au biennale d’un siècle à lintérieur un condition pitoyable. La super restauration du ces dernières années, dirigée par l’architecte en chef Guy Nicot, esquive a remises à neuf, par remplacement partiel hay total.En 1857, nous s’attaqua parce que le décoration intérieure des nouveaux bâtiments. Parmi les décors conservés, il faut citation les appartements de ministre d’État à lintérieur le drapeau Turgot et das ailes adjacentes, d’une rarement somptuosité: salle jusqu’à manger tendue de rouge auprès lambris rang mobilier ns bois noir, dénormes salon occupant ns totalité du l’étage noble, avec ordonnance ns pilastres dorés, plafond en coupole très chargé und lustre du huit mètres aux diamètre. à lintérieur l’installation de Grand Louvre, on a conserva soigneusement cet ensemble, auprès les laschet services aux porcelaine, ns verrerie rang d’argenterie qui lui étaient affectés depuis l’origine.Au-dessus ns la salle des États, à lintérieur le décor a malheureusement disparu il y a quatuor ans, fut aménagé le manège ns Prince Impérial, conservé avec ses voûtes du pierre et briques décorées portées par du hautes colonne à pittoresques chapiteaux zoomorphes, oeuvres ns Frémiet et Rouillard. Nous y impliqué depuis la rechercher nommée maintenant Lefuel, par une double rampe en fer à repasser à cheval encadrée d’animaux cracheurs, oeuvres aux même Rouillard, qui mène à une porte réparer d’un haut-relief aux bronze aux grande allure.Pour l’extrémité aux la galerie Daru, jusqu’à l’entrée de musée, Lefuel essaya de conserver l’escalier ns Percier rang Fontaine, bon que est devenu désaxé et sauf d’échelle. Maïs l’Empereur ns condamna et jai chargé la disposition actuelle, permettant, par un jeu aux voûtes, de volées et du paliers, esquive différentes liaisons nécessaires.Mais ns palais jusquà peine fini donna vite les concéder vives inquiétudes convecteur certaines aux ses partie anciennes. Ns pavillon aux Flore, ébranlé par des se déplacer en sousoeuvre, différent étayé puisque 185O, und en 1861 une partie de la corniche s’être détacha. Lefuel convertit l’Empereur jusqu’à sa solution: destruction et reconstruction du pavillon donc que ns la section attenante de la gros galerie. Du coup, il entreprit la reconstruction, non seulement aux pavillon de Flore lui-même, mais de toute ns moitié ouest de la Grande galerie jusqu’au pavillon de Lesdiguières. Il je vais lavoir pu conserver, au moins ns côté Seine d’où la façade gardait le même alignement, l’ordonnance de du Cerceau, maïs détestant » l’ordre colossal, invention malheureuse qui eut d’un influence néfaste dessus l’architecture française et que alger les hommes de goût n’ont cessé aux condamner « , il fit adopter les solution plus l’on voir aujourd’hui: une façade inspirée ns la partie conservée, oeuvre de Louis Métezeau, se faire terminant à l’est moyennant un pavillon (La Trémoille) copié dessus le pavillon ns Lesdiguières, parmi eux le séparé un guichet du trois arcades. De côté Carrousel, fut accepté une ordonnance hybride, inspirée aux Philibert aux Lorme à rez-de- autoroute et à l’étage, de Lescot à l’attique. Ns Grande galerie fut par conséquent réduite de moitié à lintérieur sa longueur. Quant au pavillon ns Flore, il fut reconstruit bruyant le également volume, mais avec des percements différents, une comble concède important occupé moyennant quatre sol à lucarnes, et, bien entendu, une décoration abondante.

Voir plus: Nelson Mandela Prix Nobel De La Paix, Prix Nobel De La Paix Stock Photos And Images

Ce nouveau page? ˅ offrit en effet de nouvelles surfaces ns artistes. Esquive frontons aux la nouvelles aile, à côté de Seine, furent livrés jusquà des sculpteurs, auteur d’oeuvres élégantes rang s’intégrant bien à l’ensemble, prendre plaisir l’Abondance du Carrier- Belleuse placée jusqu’à l’avant-corps mitoyen ns pavillon de Flore.Quant aux trois guichets ouverts sur le quai, eux furent séparé par de toi groupes ns Jouffroy, les Marine du guerre et les Marine marchande, l’arcade central étant réparer d’un énormément relief emblématiques Napoléon iii à mot (remplacé par la suite) encadré aux deux fleuves du Barye.Mais les décors les concéder célèbres ns cette nouvelle exercer sont ceux ns pavillon de Flore, côté Seine, consignation à carpeaux dont ns triomphe du Flore déchaîna une exercer polémique und faillit un m déposé. Un journée que les sculpteur, sur place, terminait le sien oeuvre en taille directe, cette aperçut en-dessous aux lui ns bourgeois paris en haut aux forme lequel se hissait péniblement pour les échelles ns l’échafaudage. L’artiste est allé l’admonester quand cette reconnut l’Empereur. Celui-ci, parvenu dessus la plate- forme, regarda longuement le haut-relief et déclara: » plus tout toujours en cette état « . La Flore jai eu triomphé.Au-dessus de fronton, carpeaux représenta la la france impériale protégeant l’Agriculture et ns Science, composition aux grande classe, conçue dans ns souvenir aux Michel-Ange.Lors aux la déclaration de guerre de 1870, tous ces travaux des biens terminés, jusquà l’exception ns quelques base intérieurs. Huit mois concéder tard, la partagé incendiait les Tuileries, dont les ruines furent abattues en 1884. Ainsi, venir quadrangle la monarchie succédait ns palais en fer à cheval, loin ouvert d’environ la plus célébra perspective ns monde.