Une Jeune Fille De 16 Ans Meurt

Une jeune lycéenne scolarisée jusqu’à Gardanne (Bouches-du-Rhône) orient décédée le 21 septembre, quelques jours après de reçu se dabord injection de vaccin Pfizer. Du nombreux messages allégations le vaccin d"être en raison dans elle mort. Rien, convecteur l"heure, née permet du lier les deux... Ni d"exclure un lien entre l"injection et le sien décès.

Vous lisez ce: Une jeune fille de 16 ans meurt


*
image d"illustration Cristina QUICLER/AFP
d’elles s"appelait Sofia Benharira. Élève venir lycée agricole de Gardanne, cette adolescenteest morte jusquà 16 année le 21 septembre, quelques jours après avoir reçu ns injection du vaccin Pfizer.

Depuis, ns très multiples publications établissent un lien entre les vaccination et les décès aux la jeune fille. Ainsi, sur les réseaux sociaux, son avis de décès circuit largement, avec sa photo. Le message dorient souvent accompagné de textes accusant "la vaccinal Pfizer" pour le décès du Sofia, en décrivant ns mort survenue cette "deux crises kardiacs + thrombose".

Ces messages, affectation par centaines notamment sur le emplacement des pompe funèbres qui ajouter l"avis du décès, venir de personnes extérieures pour famille ns la jeune fille.

La jeune filles est-elle décédée après pour avoir été vaccination ? Sans ne sont pas doute. Ns vaccin est-il en raison dans le sien décès ? C"est, convecteur l"heure, presque impossible ns l"affirmer - foins d"affirmer les contraire.

L"enquête restes en cours

Ni ns famille, ni les professionnels du santé qui ont prendre en revendiqué Sofia Benharira ne se sont exprimés dessus le sujet.


Ce teneur est bloquait car vous n"avez pas a été approuvé les traceurs.

En cliquant pour « J’accepte », das traceurs seront déposé et tu pourrez visualiser les contenu .

En cliquant pour « J’accepte tous les traceurs », tu autorisez des dépôts du traceurs convecteur le stockage de vos données pour nos sites et applications à des fins du personnalisation et ns ciblage publicitaire.

Voir plus: Une Affaire De Famille Critique Telerama, Ce Sentiment De L'Été De Mikhaël Hers

Vous gardez ns possibilité de retirer votre consentement à tout moment. diriger mes choix


J"accepte J"accepte alger les traceurs

Du mettre en ordre de aperçu de la pharmacovigilance, ns dernier avoir peur de hebdomadaire ns l"Agence nationale du sécurité ns médicament et des produits aux santé (ANSM) porte dessus la période de 3 au 16 septembre 2021. Il faudra donc attendre ns suivant, à lintérieur quelques jours, convoque y étudier quelque page sur cette décès, le laffaire échéant. Fort Libération, le laffaire a bien été signalé parce que le pharmacovigilance, und une sondage est en cours.

Pour l"heure, non rapport d"autopsie n"a de nouveau été paru quant au décès du la jeune fille. Quelle que soit la raison identifiée convectif son décès, des examens sécurité permettront du déterminer si la jeune femmes souffrait du facteurs de risque éventuels.

A cette jour, seul das vaccins jusqu’à vecteur famous (AstraZeneca rang Janssen) ont à faire l"objet d"une mise en garde convecteur les moins aux 55 ans, en cause d"un risque accru aux thrombose atypique rare. Pas esquive vaccins jusqu’à ARN messager, seuls accessible aux12-17 ans.

Pas d"autre cas similaireidentifié

Selon l"ANSM, "depuis les 15 juin 2021, la vaccination chez les sujets les concède jeunes (12-18 ans) orient possible auprès le vaccination Comirnaty (le vaccin Pfizer)".

Et d"ajouter: "Au 16 septembre 2021 , plus de 4,5 millions d’entre nom de famille ont reçu à moins une injection. Au total, 591 cas dont 206 lourd ont lété rapportés de la vaccination. Ne sont pas signal concrètement n’a été identifié chez les compartiments les reconnaissance jeunes. Venir vu des données analysées, le profil ns sécurité du vaccin Comirnaty dans la maison de les jeunes ns 12 jusqu’à 18 année est largement comparable à celui des adultes."

Aucun divers cas similaire jusqu’à celui du Sofia Benharira n"a lété identifié jusqu"ici, malgré esquive dizaines aux millions d"injections effectué en France depuis fin décembre dernier. Un exclusivement décès de mineur a été signalé de l"ouverture aux la vaccination aux plus jeunes.

L"enquête qui a ordinaire aidentifié "l"évolution d’une pathologie chronique prêt présente prématuré la vaccination", et conclure qu""aucun élément échanger un rouleau potentiel aux vaccin" à lintérieur le décès.

Aucune surmortalité parmi les vaccinés

La mort inexpliquée, au moins en apparence, aux sujets jeunes orient extrêmement rare. Maïs cela venir tout ns même.Plus aux 4,5 millions ns Français sont yonsei de 12 jusquà 17 ans. Ns pharmacovigilance devra, aussi, déterminer dans certains cas parmi eux d’un mortalité reconnaissance élevée a lutte les abrita vaccinées que esquive autres.

Pour l"heure, rien part dans le monde un excès aux mortalité n"a été identifié entre les compagnon vaccinées en comparaison auprès les non-vaccinées, battre importe les tranche d"âge éduqué ou sol concerné. Un teldéséquilibre différent en revancheapparu, avec des thromboses rare et atypiques concéder fréquentes dans la maison de les jeunesse vaccinés avec Janssen foins AstraZeneca, cette qui jai eu conduit jusqu’à réserver celles produits de plus âgés.

Voir plus: Transfert Assurance Vie Loi Pacte, Amendement N°1862

Pour rappel,le pass sanitaire sera trimer pour les 12-17 âge dès cette 30 septembre afin d"accéder à ns nombreux lieux. Mais ils pourront demeure se faire tester, das tests couronne restant remboursés convectif les mineurs.